Hervé PILLAUD: Les fruits tiendront-ils la promesse des fleurs ?

Agriculture et réchauffement climatique Hervé PILLAUD: Les fruits tiendront-ils la promesse des fleurs ?.

Oui, un automne humide pourrait gâter ces fruits et les pourrir. Les délais sont courts pour rester dans la limite des 2°C.

Je viens de terminer l’excellent livre de Naomi Klein « Tout peut changer : capitalisme et changement climatique » et franchement la situation est pire que je ne le pensais. Bien que bercé depuis 40 ans par mes convictions relatives à la protection de l’environnement (l’héritage de René Dumont et du Commandant Cousteau, un modèle pour ma génération,un de ceux qui ont forgé mon amour de la nature).

Comme le dis Hervé, nous sommes tous un peu responsables de ce qui se passe et cela ne s’arrange pas, je ne vois pas dans le regard des autres un quelconque intérêt pour ces questions qui dérangent.

J’ai l’impression que rien n’a changé depuis l’époque où, adolescent, je dévorais « Le Printemps Silencieux » de Rachel Carson.

Désormais, seuls les peuples sont capables de renverser la vapeur (pas celle de la révolution industrielle qui nous a conduit  dans cette impasse !), nos dirigeants étant bien incapables de prendre les décisions qui s’imposent.

Sera t’il encore temps ?

Cet article a été publié dans Agriculture. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s