La Russie se réchauffe 2,5 fois plus vite que la planète

tanguiss

Des voitures roulent dans une rue innondée de St Petersbourg, alors que le niveau d’eau de la rivière Neva a monté, le 9 janvier 2005
© INTERPRESS/AFP/Archives STR

Moscou (AFP) – La Russie se réchauffe 2,5 fois plus vite que la moyenne mondiale, conduisant à une augmentation des catastrophes naturelles telles que les inondations ou incendies, s’est alarmé vendredi le ministère russe de l’Environnement.

Selon l’étude du gouvernement sur l’environnement en Russie en 2014, les températures dans le pays ont augmenté en moyenne de 0,42 degré par décennie entre 1976 et 2014, contre 0,17 degré pour l’ensemble de la Terre.

« Le changement climatique conduit à une hausse des phénomènes météorologiques dangereux », a constaté le ministère dans un communiqué publié sur son site internet.

En 2014, 569 phénomènes de ce type ont été enregistrés en Russie, du jamais vu, a indiqué la même source, notamment de graves inondations dans…

Voir l’article original 309 mots de plus

Cet article a été publié dans Réchauffement climatique. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s