Des chercheurs découvrent une bactérie mangeuse de plastique, un nouvel espoir contre la pollution ?

Blog Archipel des Sciences

Une nouvelle étude menée par des chercheurs japonais dévoile l’existence d’une nouvelle espèce de bactéries capables de décomposer le polytéréphtalate d’éthylène (PET), un type de plastique que l’on retrouve dans de nombreux objets du quotidien et donc de déchets.

Trois cents millions de tonnes, c’est la quantité de produits en plastique fabriqués chaque année dans le monde. Un chiffre qui ne manque pas d’inquiéter alors que la pollution au plastique gagne de plus en plus de terrain. Des chercheurs ont même estimé dans un récent rapport que d’ici 2050, il y aura plus de plastique dans l’océan que de poissons.

Face à un tel constat, les spécialistes tentent de découvrir de nouvelles méthodes de traitement de ces déchets et une équipe japonaise vient de dévoiler une piste plutôt inattendue. Elle a en effet identifié une espèce de bactérie capable de décomposer un type de plastique contenu dans la plupart des…

Voir l’article original 412 mots de plus

Cet article a été publié dans Consommation, Recyclage, sciences. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s