Le Kenya brûle plus de 100 tonnes d’ivoire pour stopper le braconnage des éléphants

Blog Archipel des Sciences

Le 30 avril dernier, le président du Kenya a mis le feu à plus de cent tonnes d’ivoire et cornes. Une initiative lancée pour tenter de stopper le braconnage toujours plus meurtrier des éléphants et des rhinocéros.

Pas moins de 105 tonnes d’ivoire d’éléphant se sont enflammées ce 30 avril dernier. Un record mondial dans le combat contre le braconnage des pachydermes pour le trafic d’ivoire. Le président kényan Uhuru Kenyatta s’est engagé dans la lutte, « perdre nos éléphants reviendrait à détruire une part centrale de notre héritage et nous ne pouvons simplement pas le permettre »

En mettant le feu au stock d’ivoire détenu par le gouvernement, les militants espèrent faire passer un message fort au reste du monde. L’ivoire ne vaut rien. Il n’est une richesse que lorsqu’il est présent sur des animaux vivants. Cette année encore, 6.500 éléphants et 450 rhinocéros ont payé de leur vie la passion…

Voir l’article original 440 mots de plus

Cet article a été publié dans Biodiversité. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s